Prestations

Conception de site web, optimisation du référencement, stratégie websociale… Quelle que soit votre problématique digitale, nous avons les experts et les garanties qu’il vous faut ! Nous consultants vous accompagnent avant, pendant et après la mise en place de votre projet pour un résultat à la hauteur de vos ambitions.

Formations

Organisme reconnu et certifié, Tous les Jeudis met en place des formations personnalisées en fonction de vos attentes. N’hésitez plus à faire appel à nos formateurs pour faire monter en compétence vos équipes sur des thématiques digitales variées.

Tous Les Jeudis

IA générative et RGPD, ce que vous devez savoir !

L’intelligence artificielle générative est une technologie en plein essor capable de créer de nouveaux contenus, tels que des textes, des images ou des vidéos, à partir d’un ensemble de données d’apprentissage. Cette technologie révolutionnaire ouvre de nombreuses possibilités dans divers domaines, comme la création de contenu personnalisé, le développement de chatbots réalistes ou encore la génération de contenus marketing pertinents. Cependant, l’utilisation de l’IA générative soulève des questions importantes en matière de protection des données personnelles. En effet, cette technologie peut s’appuyer sur des données à caractère personnel pour générer ses contenus, ce qui implique le respect du Règlement général sur la protection des données (RGPD).

IA générative et RGPD : une relation complexe et pleine d’embûches

Fuite de données sensibles, profilage discriminatoire, atteinte à la vie privée : les risques liés à l’utilisation de données personnelles dans l’IA générative sont nombreux. La notion de « données à caractère personnel » est large et inclut, dans le contexte de l’IA générative, non seulement les données directement identifiantes (noms, adresses, etc.), mais aussi les données indirectement identifiantes (dates de naissance, adresses IP, etc.) et les données pseudonymisées.

L’anonymisation et la pseudonymisation peuvent être des techniques utiles pour réduire les risques, mais elles ne sont pas suffisantes. L’anonymisation n’est jamais parfaite et la pseudonymisation ne garantit pas la protection des données.

Obtenir un consentement éclairé des personnes concernées est également un défi majeur. Les modèles d’IA générative sont souvent complexes et les risques liés à leur utilisation ne sont pas toujours clairs.

Cet article est réservé aux membres de nos formations. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter

Partager cet article

Envie d’en savoir plus ou d’être accompagné sur ce type de problématiques digitales, n’hésitez pas à nous contacter !

Articles liés

Comment utiliser ChatGPT pour la création de podcast ?

ChatGPT peut améliorer chaque étape de votre processus de création de contenu audio (dont les podcasts). Voyons comment...

Au-delà de la Chain of Thought, découvrons le prompting Self-Consistency

La méthode self-consistency se présente comme une révolution dans la façon dont les IA traitent et résolvent des tâches complexes. Cette approche promet de renforcer la capacité des modèles à…

IA générative : vers une nouvelle ère de la création numérique

Découvrons les fondements de l'IA générative, les principaux modèles sur lesquels elle s'appuie, tels que les GPT, GANs, CNN et autres. Nous examinerons comment ces technologies transforment divers domaines, de…

NEWSLETTER

Inscrivez-vous et recevez tous les jeudis, la newsletter de Tous Les Jeudis !