Prestations

Conception de site web, optimisation du référencement, stratégie websociale… Quelle que soit votre problématique digitale, nous avons les experts et les garanties qu’il vous faut ! Nous consultants vous accompagnent avant, pendant et après la mise en place de votre projet pour un résultat à la hauteur de vos ambitions.

Formations

Organisme reconnu et certifié, Tous les Jeudis met en place des formations personnalisées en fonction de vos attentes. N’hésitez plus à faire appel à nos formateurs pour faire monter en compétence vos équipes sur des thématiques digitales variées.

IA générative et RGPD, ce que vous devez savoir !

Écouter une version audio de cet article

L’intelligence artificielle générative est une technologie en plein essor capable de créer de nouveaux contenus, tels que des textes, des images ou des vidéos, à partir d’un ensemble de données d’apprentissage. Cette technologie révolutionnaire ouvre de nombreuses possibilités dans divers domaines, comme la création de contenu personnalisé, le développement de chatbots réalistes ou encore la génération de contenus marketing pertinents. Cependant, l’utilisation de l’IA générative soulève des questions importantes en matière de protection des données personnelles. En effet, cette technologie peut s’appuyer sur des données à caractère personnel pour générer ses contenus, ce qui implique le respect du Règlement général sur la protection des données (RGPD).

IA générative et RGPD : une relation complexe et pleine d’embûches

Fuite de données sensibles, profilage discriminatoire, atteinte à la vie privée : les risques liés à l’utilisation de données personnelles dans l’IA générative sont nombreux. La notion de « données à caractère personnel » est large et inclut, dans le contexte de l’IA générative, non seulement les données directement identifiantes (noms, adresses, etc.), mais aussi les données indirectement identifiantes (dates de naissance, adresses IP, etc.) et les données pseudonymisées.

L’anonymisation et la pseudonymisation peuvent être des techniques utiles pour réduire les risques, mais elles ne sont pas suffisantes. L’anonymisation n’est jamais parfaite et la pseudonymisation ne garantit pas la protection des données.

Obtenir un consentement éclairé des personnes concernées est également un défi majeur. Les modèles d’IA générative sont souvent complexes et les risques liés à leur utilisation ne sont pas toujours clairs.

En outre, l’utilisation de l’IA générative soulève d’autres questions épineuses, telles que la propriété intellectuelle des contenus générés par l’IA, la responsabilité en cas de dommages causés par l’IA générative et l’impact de l’IA générative sur le marché du travail.

La relation entre l’IA générative et le RGPD est donc complexe et pleine d’embûches. Il est important de trouver un équilibre entre l’innovation et la protection des données personnelles. Les acteurs du marché, les législateurs et les citoyens doivent travailler ensemble pour développer des solutions éthiques et responsables qui permettront de tirer pleinement parti du potentiel de l’IA générative tout en minimisant les risques.

Tous Les Jeudis

Nos formations ChatGPT

Optimisez votre temps de production et augmentez l’efficacité de votre équipe grâce à notre formation sur l’utilisation de ChatGPT pour la création de contenus éditoriaux, le référencement, la traduction, les réseaux sociaux et bien plus encore, tout en abordant les questions éthiques importantes liées à cette technologie.

Découvrir la formation

Les obligations pour se conformer au RGPD

Nous ne pouvons pas faire n’importe quoi avec les données des utilisateurs, et les obligations pour se conformer au RGPD ont le méritent de tracer la voie vers une gestion responsable de l’IA générative.

Minimisation des données et Privacy by design

La première obligation pour se conformer au RGPD dans le contexte de l’IA générative est de minimiser la quantité de données personnelles collectées et utilisées. Cela implique de ne collecter que les données qui sont absolument nécessaires pour le fonctionnement de l’IA générative et de supprimer les données qui ne sont plus nécessaires.

Le principe de « Privacy by Design » doit également être appliqué dès la conception des modèles d’IA générative. Cela signifie que la protection des données personnelles doit être intégrée dès le début du processus de développement, et non pas ajoutée comme une couche après coup.

Gouvernance des données et respect des principes du RGPD

Il est important de mettre en place une gouvernance des données efficace pour garantir le respect des principes du RGPD dans le contexte de l’IA générative. Cela implique de :

  • Définir des rôles et responsabilités clairs pour le traitement des données personnelles.
  • Mettre en place des politiques et procédures pour garantir la sécurité et la confidentialité des données.
  • Effectuer des audits réguliers pour vérifier la conformité au RGPD.

Mise en place de mesures de sécurité techniques et organisationnelles

Des mesures de sécurité techniques et organisationnelles appropriées doivent être mises en place pour protéger les données personnelles contre les accès non autorisés, la divulgation, l’altération ou la destruction. Cela peut inclure le chiffrement des données, le contrôle d’accès, la formation du personnel.

Transparence et information des personnes concernées

Les personnes concernées doivent être informées de manière claire et transparente de l’utilisation de leurs données personnelles dans le cadre de l’IA générative. Elles doivent notamment être informées de :

  • La finalité du traitement de leurs données
  • Les types de données utilisées
  • Les destinataires des données
  • Leurs droits en matière de protection des données
Tous Les Jeudis

Les bonnes pratiques pour le développement et l’utilisation de l’IA générative

En plus des obligations légales, il existe un certain nombre de bonnes pratiques que les acteurs du marché peuvent suivre pour développer et utiliser l’IA générative de manière responsable et éthique. Cela inclut :

  • L’utilisation des données anonymisées ou pseudonymisées autant que possible
  • La mise en place des mécanismes de contrôle et de surveillance pour détecter et corriger les biais dans les modèles d’IA générative
  • La collaboration avec des experts en éthique et en droit pour garantir que l’IA générative est utilisée de manière responsable

Le respect du RGPD est un défi important pour les acteurs qui utilisent l’IA générative. Cependant, en suivant les obligations légales et les bonnes pratiques, il est possible de développer et d’utiliser cette technologie de manière responsable et éthique, tout en garantissant la protection des données personnelles.

Il est important de noter que les obligations et les bonnes pratiques décrites ci-dessus ne sont pas exhaustives. Il est important de se tenir au courant des dernières évolutions du RGPD et de consulter un expert en protection des données pour obtenir des conseils spécifiques. Le respect du RGPD est un investissement important pour les acteurs du marché. Cependant, cet investissement est essentiel pour garantir la confiance des utilisateurs et pour construire un avenir où l’IA générative est utilisée au profit de tous.

Tous Les Jeudis

Nos formations Prompt ingénieur

Découvrez le monde fascinant de l’intelligence artificielle avec notre formation intensive en Prompt Engineering : plongez dans l’histoire, les techniques avancées de prompting et maîtrisez l’art de communiquer avec les IA génératives pour maximiser leur potentiel.

Découvrir la formation

Focus sur les recommandations et les travaux de la CNIL

La Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL), autorité de régulation française dédiée à la protection des données personnelles, joue un rôle important dans l’encadrement de l’intelligence artificielle pour garantir le respect de la vie privée et des libertés individuelles. Reconnaissant les défis et les opportunités présentés par l’IA, la CNIL a mis en place un plan d’action détaillé et a également publié ses premières réponses pour encourager le développement d’une IA à la fois innovante et respectueuse des principes de protection des données.

Le plan d’action de la CNIL en matière d’IA s’articule autour de quatre volets principaux, visant à fournir un cadre réglementaire clair et à promouvoir une approche équilibrée entre innovation technologique et protection des droits individuels.

Le premier volet concerne la sensibilisation et la formation. La CNIL vise à éduquer et informer les parties prenantes, y compris les développeurs, les entreprises et le grand public, sur les enjeux éthiques, les bonnes pratiques et les obligations légales liées à l’utilisation de l’IA. Cette initiative comprend la création de ressources pédagogiques, l’organisation de séminaires et la mise en place de formations dédiées.

Le deuxième volet se concentre sur le soutien à la conformité des projets d’IA. La CNIL propose des outils et des lignes directrices pour aider les porteurs de projets d’IA à intégrer la protection des données dès la conception et tout au long du cycle de vie des applications. Cela inclut des recommandations sur l’analyse d’impact relative à la protection des données (AIPD) spécifiques aux projets d’IA, visant à identifier et atténuer les risques pour les droits et libertés des personnes concernées.

Le troisième volet s’attache à la régulation par la norme et la certification. La CNIL ambitionne de développer des standards et des certifications spécifiques à l’IA qui permettraient de garantir la conformité des systèmes d’IA aux exigences en matière de protection des données. Ces instruments viseraient non seulement à renforcer la confiance des utilisateurs mais aussi à faciliter la reconnaissance de la conformité par les autorités de régulation.

Enfin, le quatrième volet porte sur la participation à l’écosystème de l’IA à l’échelle nationale et internationale. La CNIL s’engage à collaborer avec d’autres autorités de protection des données, des organismes de recherche et des acteurs de l’industrie pour partager des connaissances, élaborer des stratégies communes et favoriser le développement d’approches harmonisées de la régulation de l’IA.

Tous Les Jeudis

En complément de ce plan d’action, la CNIL a dévoilé ses premières réponses pour promouvoir une IA innovante et respectueuse de la protection des données. Elle souligne l’importance de développer des technologies d’IA qui soient non seulement performantes mais aussi conçues dans le respect des principes fondamentaux de protection des données et des droits des individus. Cela implique d’encourager les pratiques de minimisation des données, de garantir la transparence des algorithmes et des processus de prise de décision automatisés, et de permettre aux individus d’exercer leurs droits en matière de données personnelles efficacement.

La CNIL met également l’accent sur la nécessité d’une approche multidisciplinaire pour adresser les enjeux éthiques et sociaux liés à l’IA, en intégrant des compétences en sciences humaines et sociales dans les équipes de développement. Elle appelle à une coopération renforcée entre les régulateurs, les chercheurs, les entreprises et la société civile pour créer un environnement propice à une IA responsable et bénéfique pour tous.

À travers ces initiatives, la CNIL cherche à positionner la France et l’Europe comme des leaders dans le développement d’une IA éthique et respectueuse de la vie privée, tout en soutenant l’innovation et la compétitivité dans ce domaine en pleine expansion. La mise en œuvre de ce plan d’action et de ces premières réponses représente un pas important vers la réalisation de cet objectif, en établissant un cadre réglementaire solide qui équilibre les avantages de l’IA avec la protection des droits fondamentaux.

Partager cet article

Envie d’en savoir plus ou d’être accompagné sur ce type de problématiques digitales, n’hésitez pas à nous contacter !

Articles liés

ChatGPT : Tout savoir sur la fonctionnalité « Code Interpreter »

Dans cet article, nous allons explorer en détail ce qu'est le plugin "Code Interpreter" de ChatGPT, comment il fonctionne, et les nombreuses possibilités qu'il offre.

Comment effectuer une veille efficace ?

Avec l'avènement du numérique, les méthodes de veille ont évolué, offrant de nouvelles opportunités, mais aussi de nouveaux défis. Dans cet article nous explorerons les meilleures pratiques, les outils avancés…

LinkedIn : Liste des nouvelles fonctionnalités développées en 2023

Si vous utilisez régulièrement LinkedIn pour développer votre réseau professionnel et cherchez à être à la pointe des dernières fonctionnalités offertes par la plateforme, cet article est fait pour vous.…

NEWSLETTER

Inscrivez-vous et recevez tous les jeudis, la newsletter de Tous Les Jeudis !