Prestations

Conception de site web, optimisation du référencement, stratégie websociale… Quelle que soit votre problématique digitale, nous avons les experts et les garanties qu’il vous faut ! Nous consultants vous accompagnent avant, pendant et après la mise en place de votre projet pour un résultat à la hauteur de vos ambitions.

Formations

Organisme reconnu et certifié, Tous les Jeudis met en place des formations personnalisées en fonction de vos attentes. N’hésitez plus à faire appel à nos formateurs pour faire monter en compétence vos équipes sur des thématiques digitales variées.

Tous Les Jeudis

L’impact du contenu dupliqué sur le SEO et comment l’éviter

Écouter une version audio de cet article

Même avec les meilleurs mots-clés et une architecture de site bien pensée, un élément souvent négligé peut entraver vos efforts SEO : le contenu dupliqué. Ce phénomène, bien que courant, peut sérieusement nuire à votre positionnement en ligne. Découvrons ensemble ce qu’est le contenu dupliqué, son impact sur le référencement et comment l’éviter.

Qu’est-ce qu’un contenu dupliqué ?

À la base, le concept est assez simple. Le contenu dupliqué se réfère à des blocs substantiels de contenu qui se retrouvent à la fois au sein d’un même site ou sur différents sites. C’est, pour simplifier, du contenu identique qui apparaît à plusieurs endroits sur le web. Cela peut être le résultat d’une copie intentionnelle, d’une erreur technique, ou même d’une mauvaise pratique de rédaction. Mais pour vraiment comprendre les nuances du contenu dupliqué, il est impératif de connaître ses deux principales formes : la duplication interne et la duplication externe.

La duplication interne fait référence au contenu qui est reproduit à plusieurs endroits au sein d’un même site web. Par exemple, un site e-commerce pourrait avoir le même descriptif produit sur plusieurs pages différentes, ou un blog pourrait accidentellement publier le même article deux fois sous des URL différentes. Cette forme de duplication est souvent le fruit d’erreurs techniques, comme un mauvais paramétrage de CMS (Content Management System), ou d’une structure de site mal conçue. Même si cela peut sembler inoffensif au premier abord, les moteurs de recherche peuvent interpréter cette redondance comme un signe de mauvaise qualité ou de tentative de manipulation du SEO, ce qui peut entraîner une baisse de classement.

La duplication externe concerne le contenu qui est reproduit sur différents sites web. Cette situation est généralement plus délicate car elle peut être le fruit de nombreux scénarios. Parfois, les sites republient du contenu d’autres sources avec la permission des auteurs originaux. Dans d’autres cas, le contenu est volé ou sans autorisation pour être utilisé ailleurs, ce qui peut mener à des problèmes de droits d’auteur. Du point de vue SEO, si les moteurs de recherche identifient le même contenu sur plusieurs sites, ils doivent décider quel site présenter en premier. Cela peut affecter négativement le classement du site original si la version dupliquée est perçue comme plus pertinente ou autoritaire.

Google ne spécifie pas un pourcentage précis de contenu identique à partir duquel le celui-ci serait considéré comme dupliqué. Plusieurs sources confirment cette information, indiquant que la détection du contenu dupliqué par Google ne repose pas sur un seuil de pourcentage de similitude. Au lieu de se baser sur un pourcentage de similitude, Google utilise des checksums pour détecter et gérer le contenu dupliqué. Les checksums sont des représentations du contenu qui permettent à Google de le comparer et d’identifier les doublons​

Tous Les Jeudis

Pourquoi le contenu dupliqué est un problème pour le SEO ?

Google, Bing et d’autres grands moteurs de recherche ont un objectif commun : fournir aux utilisateurs les réponses les plus pertinentes et de la meilleure qualité possible à leurs requêtes. Si un Internaute voit le même contenu apparaître plusieurs fois dans les résultats de recherche, cela nuit à l’expérience utilisateur. C’est pourquoi les moteurs de recherche perçoivent le contenu dupliqué comme un signe potentiel de mauvaise qualité ou de tentatives de manipulation des résultats de recherche. Mais alors, comment les moteurs de recherche traitent-ils exactement le contenu dupliqué ? Plusieurs mécanismes entrent en jeu ici.

Dilution de la pertinence : Supposons qu’un même article soit publié à plusieurs endroits sur votre site. Chacune de ces instances pourrait potentiellement cibler les mêmes mots-clés, ce qui dilue la « force » SEO de chaque page. Plutôt que d’avoir une seule page qui recueille tous les signaux de pertinence et les liens entrants, cette force est répartie sur plusieurs pages. Cela rend chacune d’elles individuellement moins puissante en termes de SEO.

Problèmes d’indexation : Lorsque les moteurs de recherche détectent du contenu dupliqué, ils doivent décider quelle version indexer. Si votre site contient beaucoup de contenu dupliqué, les moteurs peuvent finir par indexer la mauvaise version de la page, ou pire, exclure certaines pages de l’indexation. Cela signifie que même si vous avez du contenu précieux, il peut ne pas apparaître dans les résultats de recherche.

Perte de crédibilité : Les moteurs de recherche s’efforcent d’évaluer l’autorité et la crédibilité d’un site. Si un site présente régulièrement du contenu dupliqué, cela peut être interprété comme un manque de contenu original ou comme une tentative de manipulation des classements, ce qui peut affecter la confiance des moteurs de recherche envers ce site.

Au-delà de la manière dont les moteurs de recherche perçoivent et traitent le contenu dupliqué, les conséquences pour le site peuvent être particulièrement graves.

  • Baisse du classement dans les résultats de recherche : Comme mentionné précédemment, la dilution de la pertinence et les problèmes d’indexation peuvent conduire à une visibilité réduite dans les SERPs (Search Engine Result Pages), ce qui signifie que votre site peut ne pas apparaître là où vous le souhaitez pour certains mots-clés.
  • Perte de trafic : Une position plus basse dans les résultats de recherche entraîne généralement une réduction du nombre de clics et, par conséquent, du trafic vers votre site. Moins de trafic signifie moins de possibilités de conversion, que ce soit pour des ventes, des inscriptions ou d’autres actions souhaitées.
  • Diminution de la crédibilité aux yeux des visiteurs : Si un visiteur remarque que le contenu est dupliqué, que ce soit au sein de votre site ou par rapport à un autre, cela peut diminuer la confiance qu’il place en votre site. Il pourrait percevoir votre site comme moins professionnel ou moins fiable.

Comment identifier le contenu dupliqué

Pour éviter les conséquences fâcheuses du contenu dupliqué, il est essentiel de pouvoir l’identifier rapidement. Mais comment s’y prendre concrètement ? Heureusement, il existe une panoplie d’outils et de méthodes pour traquer et éliminer les doublons, garantissant ainsi une expérience utilisateur optimale et un positionnement favorable dans les résultats de recherche. D’abord, plongeons dans les outils et méthodes pour détecter le contenu dupliqué.

Google Search Console : Cet outil gratuit proposé par Google est une véritable mine d’or pour les propriétaires de sites web. Au-delà de fournir des informations précieuses sur les performances de votre site, la Search Console alerte également sur les problèmes potentiels, dont le contenu dupliqué. Dans la section « Couverture », vous pouvez repérer les pages exclues et les problèmes d’indexation. Si Google détecte des duplicatas, ils y seront mentionnés.

Logiciels spécialisés : Il existe plusieurs logiciels conçus spécifiquement pour repérer le contenu dupliqué. Parmi eux, Copyscape est probablement l’un des plus reconnus. En fournissant simplement l’URL de votre site, Copyscape parcourt le web à la recherche de contenus similaires ou identiques. Un autre outil utile est Siteliner, qui se concentre sur la duplication interne en analysant le contenu de votre site pour repérer les redondances. Ces outils peuvent offrir une vue d’ensemble rapide et précise des doublons potentiels.

Recherche manuelle : Bien que cette méthode soit plus chronophage, elle peut être particulièrement utile pour vérifier des suspicions spécifiques. Si vous pensez qu’une partie de votre contenu a été copiée par un autre site, vous pouvez prendre un extrait distinctif de ce contenu, le placer entre guillemets, et le rechercher sur Google. Si d’autres sites contenant cet extrait apparaissent, vous pourrez ainsi identifier d’éventuels duplicatas.

Mais au-delà de ces outils, il est également essentiel de savoir reconnaître les indicateurs d’alerte qui pourraient suggérer la présence de contenu dupliqué.

  • Chute soudaine du trafic : Si vous remarquez une baisse inexpliquée et significative du trafic sur votre site, cela pourrait indiquer que les moteurs de recherche ont identifié du contenu dupliqué et ont, par conséquent, révisé votre classement.
  • Diminution des positions pour certains mots-clés : Lorsqu’une page spécifique perd soudainement du terrain pour des mots-clés pour lesquels elle était précédemment bien classée, cela pourrait indiquer que les moteurs de recherche ont trouvé une version plus « pertinente » ou « autorisée » de ce contenu ailleurs.
Tous Les Jeudis

Nos formations ChatGPT

Optimisez votre temps de production et augmentez l’efficacité de votre équipe grâce à notre formation sur l’utilisation de ChatGPT pour la création de contenus éditoriaux, le référencement, la traduction, les réseaux sociaux et bien plus encore, tout en abordant les questions éthiques importantes liées à cette technologie.

Découvrir la formation

Comment éviter le contenu dupliqué ?

La prévention, dans le domaine du SEO, est toujours plus efficace que la correction. C’est particulièrement vrai pour le contenu dupliqué. Au lieu de traiter les conséquences après coup, il est beaucoup plus judicieux de mettre en place des stratégies pour empêcher sa présence dès le départ. Abordons les méthodes essentielles pour garantir un contenu unique et de qualité, tout en optimisant la structure de votre site pour le rendre à la fois convivial pour les moteurs de recherche et pour les utilisateurs.

Créer un contenu original et unique : Cela peut sembler évident, mais c’est la base. Lorsque vous créez du contenu, assurez-vous qu’il apporte une valeur ajoutée, qu’il soit bien documenté et qu’il reflète une perspective ou une voix unique. Même si le sujet a été traité mille fois, trouvez un angle nouveau ou une approche originale.

Éviter le « scraping » ou le copier-coller d’autres sources : Si vous trouvez des informations pertinentes sur un autre site, résistez à la tentation de simplement copier et coller. Non seulement cela peut entraîner des problèmes de contenu dupliqué, mais c’est aussi une violation des droits d’auteur. Si vous devez citer, faites-le correctement en attribuant la source.

Réécrire ou paraphraser correctement : Parfois, pour des raisons de clarté ou de pertinence, vous pouvez avoir besoin de reprendre des informations d’une source externe. Dans ce cas, assurez-vous de reformuler les informations avec vos propres mots, en apportant une valeur ajoutée à la discussion.

Utiliser la balise rel= »canonical » : Cette balise est un moyen pour les webmasters d’indiquer aux moteurs de recherche quelle version d’une page ils devraient considérer comme la « canonique » ou la principale. Elle est particulièrement utile si vous avez des produits ou contenus similaires accessibles via plusieurs URL.

Mettre en place des redirections 301 : Si vous changez l’URL d’une page ou si vous supprimez du contenu, assurez-vous d’utiliser une redirection 301 pour diriger les visiteurs et les moteurs de recherche vers la nouvelle page ou l’URL pertinente. Cela garantit que le « jus » SEO de l’ancienne page est transmis à la nouvelle.

Blocage des pages dupliquées avec le fichier robots.txt : Si vous avez des pages que vous ne voulez pas voir apparaître dans les moteurs de recherche (comme des versions d’impression ou des doublons temporaires), vous pouvez utiliser le fichier robots.txt pour demander aux moteurs de recherche de ne pas les indexer.

Partager cet article

Envie d’en savoir plus ou d’être accompagné sur ce type de problématiques digitales, n’hésitez pas à nous contacter !

Articles liés

Comment les réseaux sociaux améliorent le référencement

Bien qu'ils ne constituent pas un facteur de classement directs, les réseaux sociaux peuvent influencer le SEO

Lexique SEO : Un guide complet des termes et concepts clés du référencement

L'univers du référencement regorge de termes techniques et parfois complexes. Notre lexique SEO a été créé dans le but de simplifier ces notions et de les rendre accessibles à tous.…

Comment les liens sortants (outbound links) améliorent votre SEO ?

Les liens sortants, également connus sous le nom de outbound links, sont des liens qui pointent vers des pages web en dehors de votre propre site. Bien que les backlinks…

NEWSLETTER

Inscrivez-vous et recevez tous les jeudis, la newsletter de Tous Les Jeudis !