Prestations

Conception de site web, optimisation du référencement, stratégie websociale… Quelle que soit votre problématique digitale, nous avons les experts et les garanties qu’il vous faut ! Nous consultants vous accompagnent avant, pendant et après la mise en place de votre projet pour un résultat à la hauteur de vos ambitions.

Formations

Organisme reconnu et certifié, Tous les Jeudis met en place des formations personnalisées en fonction de vos attentes. N’hésitez plus à faire appel à nos formateurs pour faire monter en compétence vos équipes sur des thématiques digitales variées.

Generate Knowledge Prompting : Une nouvelle approche du Prompting

Écouter une version audio de cet article

Le Generate Knowledge Prompting apparait comme une méthode de prompting émergente dans le domaine de l’IA. Cette technique, peu connue mais prometteuse, permet aux modèles d’IA de générer activement des connaissances, enrichissant ainsi leur capacité à traiter des tâches spécifiques. Cet article explore en profondeur le fonctionnement, les avantages, les limites et la comparaison du GKP avec d’autres méthodes de prompting.

Principe et fonctionnement du Generate Knowledge Prompting

Le Generate Knowledge Prompting est une technique de prompting qui consiste à utiliser un grand modèle de langage pour générer des connaissances qui peuvent ensuite être réutilisées pour améliorer la performance du modèle dans des tâches spécifiques. Cette approche repose sur l’idée que le modèle peut non seulement traiter et répondre à des prompts, mais aussi créer de nouvelles informations qui enrichissent sa base de connaissances.

Dans le fonctionnement typique du GKP, le modèle est d’abord invité à générer des informations pertinentes pour une tâche donnée. Ces informations peuvent prendre la forme de faits, de règles établies, ou d’exemples illustratifs. Par exemple, si la tâche consiste à répondre à des questions sur l’histoire des États-Unis, le modèle pourrait générer une liste d’événements historiques importants et de figures notables. Cette étape de génération de connaissances est essentielle car elle permet au modèle de créer un contexte riche et détaillé qui peut être utilisé dans la seconde phase.

Dans la seconde phase, les connaissances générées sont réintroduites dans le modèle comme entrée supplémentaire lorsqu’il exécute la tâche. Cette approche permet au modèle de s’appuyer sur les informations générées précédemment pour fournir des réponses plus précises et détaillées. Par exemple, dans une tâche de réponse à des questions, le modèle peut utiliser les informations historiques qu’il a générées pour répondre de manière plus éclairée aux questions posées.

Tous Les Jeudis

Le GKP est une avancée significative dans le domaine de l’intelligence artificielle, offrant aux modèles de langage une capacité accrue à comprendre, à raisonner et à interagir de manière plus sophistiquée et informée. Son développement continu promet d’apporter encore plus d’améliorations dans la façon dont nous interagissons avec et exploitons les capacités des grands modèles de langage.

Avantages et limites du Generate Knowledge Prompting

Le Generate Knowledge Prompting est une avancée très intéressante dans le domaine de l’intelligence artificielle, offrant des avantages significatifs tout en présentant certaines limitations.

Le GKP permet aux modèles de langage de générer et d’utiliser leurs propres connaissances, ce qui améliore considérablement leur performance dans des tâches complexes telles que le raisonnement de bon sens, la réponse à des questions spécifiques, et le résumé de texte. Cette autonomie dans la création et l’utilisation des connaissances ouvre de nouvelles perspectives dans l’interaction entre les humains et les modèles d’IA, permettant des réponses plus précises et pertinentes. Son efficacité est démontrée dans plusieurs études.

De plus, le GKP est particulièrement utile dans les scénarios où les données d’entraînement étiquetées sont rares ou insuffisantes. En générant ses propres données d’entraînement, le modèle peut surmonter le manque de données spécifiques et s’adapter à une grande variété de situations. Cette capacité à auto-générer des connaissances rend les modèles de langage plus flexibles et efficaces dans des domaines où les données sont limitées ou en constante évolution.

D’un autre côté, le GKP présente certaines limites. L’une des principales préoccupations est la fiabilité des connaissances générées. Si le modèle de langage n’est pas correctement formé ou s’il manque d’accès à des informations fiables, les connaissances qu’il génère peuvent être inexactes ou trompeuses. Cette limitation soulève des questions quant à la fiabilité des modèles dans des situations où la précision des informations est cruciale.

En outre, l’utilisation de GKP peut entraîner une augmentation des coûts computationnels. Générer des connaissances et les réintégrer dans le modèle nécessite des ressources informatiques supplémentaires, ce qui peut être un obstacle, surtout pour les applications à grande échelle ou celles qui nécessitent une réponse rapide.

Tous Les Jeudis

Nos formations Prompt ingénieur

Découvrez le monde fascinant de l’intelligence artificielle avec notre formation intensive en Prompt Engineering : plongez dans l’histoire, les techniques avancées de prompting et maîtrisez l’art de communiquer avec les IA génératives pour maximiser leur potentiel.

Découvrir la formation

Comparaison avec d’autres méthodes de prompting

Le Generate Knowledge Prompting offre une perspective différente par rapport aux méthodes plus traditionnelles comme le Zero-shot prompting, la Chain of Thought et le Self-Consistency prompting.

Contrairement au Zero-shot, où la demande est directe et sans contexte préalable, le GKP implique une génération proactive de connaissances, enrichissant ainsi la réponse du modèle.

La Chain of Thought, qui décompose un problème en sous-étapes et le Self-Consistency, qui cherche la cohérence entre plusieurs réponses, sont orientés vers l’explication et la précision. Le GKP, cependant, se concentre sur la création d’une base de données enrichie pour aborder une question, offrant ainsi une approche plus dynamique et adaptable face à des tâches complexes.

Chaque méthode présente ses avantages en fonction des besoins : simplicité pour le Zero-shot, raisonnement détaillé pour la Chain of Thought et précision pour le Self-Consistency, tandis que le GKP se distingue par sa capacité à générer et utiliser activement des connaissances nouvelles.

Exemple 1

  • Zero-shot Prompting : « Quels sont les principaux bienfaits du yoga ? »
  • Generate Knowledge Prompting : « Génère une liste des recherches récentes sur les bienfaits du yoga et utilise ces informations pour expliquer comment le yoga influence la santé mentale et physique. »

Exemple 2

  • Zero-shot Prompting : « Quels sont les ingrédients principaux d’une pizza Margherita ? »
  • Generate Knowledge Prompting : « Etape 1 : Compile des informations sur l’histoire de la pizza Margherita. Etape 2 : Détaille comment sa recette traditionnelle a évolué au fil du temps. »

Exemple 3

  • Zero-shot Prompting : « Qu’est-ce que la photosynthèse ? »
  • Generate Knowledge Prompting : « Analyse des études récentes sur les mécanismes et l’efficacité de la photosynthèse chez différentes plantes puis utilise ces informations pour expliquer son rôle dans l’écosystème global. »

Partager cet article

Envie d’en savoir plus ou d’être accompagné sur ce type de problématiques digitales, n’hésitez pas à nous contacter !

Articles liés

Quelles sont les différences entre ChatGPT-3 et ChatGPT4

ChatGPT-4 apporte un certain nombre d'améliorations significatives par rapport à son prédécesseur, ChatGPT-3. Dans cet article, nous allons explorer en détail ces différences et ce qu'elles signifient pour ses utilisateurs

Comment effectuer une veille efficace ?

Avec l'avènement du numérique, les méthodes de veille ont évolué, offrant de nouvelles opportunités, mais aussi de nouveaux défis. Dans cet article nous explorerons les meilleures pratiques, les outils avancés…

ChatGPT et création de contenu : une révolution en marche

En générant des textes cohérents et pertinents, ChatGPT accélère le processus de rédaction et améliore la productivité des journalistes et rédacteurs, tout en offrant une assistance précieuse dans la recherche…

NEWSLETTER

Inscrivez-vous et recevez tous les jeudis, la newsletter de Tous Les Jeudis !