Prestations

Conception de site web, optimisation du référencement, stratégie websociale… Quelle que soit votre problématique digitale, nous avons les experts et les garanties qu’il vous faut ! Nous consultants vous accompagnent avant, pendant et après la mise en place de votre projet pour un résultat à la hauteur de vos ambitions.

Formations

Organisme reconnu et certifié, Tous les Jeudis met en place des formations personnalisées en fonction de vos attentes. N’hésitez plus à faire appel à nos formateurs pour faire monter en compétence vos équipes sur des thématiques digitales variées.

Tous Les Jeudis

Comment les internautes lisent une page web : Les bonnes pratiques à suivre

Écouter une version audio de cet article

Les internautes ne lisent que 20 à 28 % d’une page web. Lorsqu’il s’agit de lire en ligne, ils ont tendance à scanner rapidement les contenus plutôt que de les consulter en détail. Cela signifie que pour qu’un site Internet soit efficace, il doit être conçu pour permettre aux utilisateurs de trouver rapidement et facilement les informations qu’ils recherchent.

 

Les modèles de lecture

Des études dans le domaine de l’expérience utilisateur ont démontré que les internautes utilisaient des modèles de lecture spécifiques. Ces schémas peuvent varier d’un internaute à l’autre mais des tendances se dégagent assez nettement.

Le modèle de lecture en F est l’un des modèles les plus couramment utilisés. Il tire son nom de la forme que tracent les yeux des utilisateurs lorsqu’ils lisent une page web. Ils commencent par scanner la première ligne de contenu, puis descendent verticalement sur la gauche, en parcourant les titres et les sous-titres pour trouver les informations pertinentes. Les utilisateurs ont ensuite tendance à parcourir horizontalement la page en regardant la deuxième ligne de contenu, avant de redescendre verticalement sur la gauche pour continuer leur lecture.

Le modèle de lecture en Z est également utilisé par les internautes lorsqu’ils consultent des pages web. Dans cette lecture, ils commencent par scanner la première ligne de contenu, puis descendent diagonalement sur la page pour parcourir la deuxième ligne de contenu. Les utilisateurs ont ensuite tendance à scanner horizontalement la page en regardant la troisième ligne de contenu, avant de redescendre diagonalement sur la page pour continuer leur lecture.

Outre les modèles de lecture en F et en Z, il existe d’autres « patterns » que les internautes adoptent lorsqu’ils parcourent des pages web. L’un de ces schéma est le modèle de lecture en E, qui est similaire au modèle de lecture en F, mais qui implique un balayage horizontal plus important. Les utilisateurs commencent par scanner la première ligne de contenu, puis descendent verticalement sur la gauche avant de parcourir horizontalement la page. Ils descendent ensuite verticalement sur la droite et continuent à parcourir horizontalement la page.

Citons également le modèle de lecture en couche dans lequel les utilisateurs scannent la première couche de contenu, qui comprend généralement les titres, les sous-titres et les images, avant de descendre sur la deuxième couche de contenu, qui inclue le contenu principal. Ce type de lecteurs peut également revenir à la première couche pour explorer d’autres éléments visuels, tels que les images.

Il existe d’autres modèles de lecture (diagonale, en blocs, etc…) et cette liste n’est pas exhaustive. Elle permet cependant de comprendre comment les utilisateurs parcourent et consomment le contenu en ligne.

Tous Les Jeudis

Les comportements de lecture en ligne

Les comportements de lecture en ligne sont différents de ceux de la lecture offline en raison de l’abondance de contenu disponible sur internet. Les utilisateurs doivent souvent traiter de grandes quantités d’informations en peu de temps et leurs habitudes de lecture reflètent cette nécessité.

1. Les internautes lisent plus vite : Ils ont tendance à lire plus rapidement en ligne que sur papier. C’est en partie dû à la possibilité de scanner rapidement l’information et à la capacité de passer d’une page à l’autre en un clic. Les utilisateurs ont également tendance à être plus impatients en ligne, en raison du grand nombre d’options disponibles, ce qui peut les amener à passer plus rapidement d’un contenu à l’autre.

2. Les internautes sont pressés : Ils parcourent souvent rapidement la page pour trouver les informations qu’ils recherchent, plutôt que de lire chaque mot en détail. Les éléments clés, tels que les titres, les sous-titres, les mots en gras, les images et les listes à puces, sont plus susceptibles d’attirer leur attention. Les utilisateurs ont tendance à lire en diagonale, en cherchant des indices qui leur indiquent où se trouvent les informations pertinentes.

3. Les internautes sont exigeants : Ils ont peu de temps et sont très sélectifs quant aux informations qu’ils choisissent de lire. Les utilisateurs sont souvent attirés par des sujets qui les intéressent ou qui sont pertinents pour eux. Ils sont également plus tolérants envers le contenu qui est facilement accessible et facile à lire.

4. Les internautes n’aiment pas les publicités : Ils ont tendance à contourner les bannières publicitaires intrusives. Les publicités pop-up, les annonces avec des animations clignotantes ou les publicités qui prennent trop de place sur la page peuvent agacer les utilisateurs et les amener à quitter votre site web.

5. Les internaute scrollent vite : Ils n’hésitent plus à scroller rapidement, en sautant des parties du contenu qui ne semblent pas immédiatement pertinentes. C’est particulièrement vrai pour les pages avec beaucoup de contenu, où les utilisateurs peuvent avoir besoin de faire défiler plusieurs fois pour trouver les informations qu’ils recherchent.

6. Les internautes peuvent aussi être attentifs : Vous devez les séduire dès les premiers éléments du contenu qu’ils lisent afin de capter leur attention. Les informations qui se trouvent en haut de la page doivent donc les être celles que vous jugez essentielles. Les utilisateurs sont également plus susceptibles de lire du contenu qui est organisé de manière claire et facile à suivre.

Il est également important de noter que les comportements de lecture en ligne peuvent varier selon le type de contenu et le public cible. Les utilisateurs ont en effet des habitudes de navigation différentes lorsqu’ils consultent des sites d’information ou des sites e-commerce : la nature du site est différente et les internautes s’adaptent pour trouver l’information recherchée dans ce contexte. Les lecteurs plus âgés peuvent aussi avoir des comportements de lecture différents des utilisateurs plus jeunes.

Les bonnes pratiques pour la conception de sites web

Comprendre les comportements de lecture en ligne est essentiel pour concevoir des sites web user centric performants. Les concepteurs UX doivent donc prendre en compte plusieurs bonnes pratiques pour offrir une expérience de navigation optimisée.

1. Utilisez une hiérarchie visuelle pour organiser l’information en fonction de son importance et de sa pertinence. Les éléments les plus importants doivent être placés en haut de la page, être plus grands et plus visibles que les informations moins importantes (pyramide inversée).

2. Optez pour une mise en page claire et cohérente en utilisant des titres et des sous-titres pertinents pour aider les utilisateurs à scanner rapidement l’information diffusée.

3. Sélectionnez une typographie facile à lire et des tailles de police appropriées pour différents éléments de contenu. Évitez les polices esthétiques mais moins lisibles.

4. Privilégiez des couleurs contrastées pour mettre en évidence les éléments importants, comme les titres ou les boutons de call-to-action.

5. Évitez de surcharger les pages avec trop de texte et privilégiez : un vocabulaire simple, des phrases courtes, des paragraphes concis, des listes à puces et des résumés pour faciliter la compréhension et la mémorisation.

6. Utilisez des images et des vidéos de qualité pour illustrer les informations importantes et laisser respirer le texte. Évitez les images « jolies » sans rapport avec le contenu de la page.

7. Ajoutez des éléments interactifs pour encourager la participation, comme des sondages, des questionnaires ou des formulaires pour faciliter la mémorisation et l’engagement des utilisateurs.

8. Utilisez des liens internes pour faciliter la navigation et offrir une expérience utilisateur plus fluide sur votre site web.

Partager cet article

Envie d’en savoir plus ou d’être accompagné sur ce type de problématiques digitales, n’hésitez pas à nous contacter !

Articles liés

Comment faire indexer son site par Google ?

Pour vérifier si votre site est déjà indexé et obtenir des conseils pour améliorer sa visibilité dans les résultats de recherche, lisez ce guide

Le critère de guidage selon Bastien et Scapin

Le critère de guidage est l'une des principales considérations dans la conception d'une expérience utilisateur (UX) réussie.

IA générative et droit d’auteur : comment ça marche ?

Pour les producteurs de contenu, des conseils essentiels permettant une utilisation légale de l'IA générative. Préservez vos droits et votre éthique.

NEWSLETTER

Inscrivez-vous et recevez tous les jeudis, la newsletter de Tous Les Jeudis !